La Haute-Vienne, une terre d’auteur.e.s!

Vous n’ êtes, peut-être, pas sans ignorer que la Haute-Vienne est une terre d’auteur.e.s!

Il nous suffit de traverser le XIX, XX et XIXème siècle pour nous en rendre compte et encore, on oublie beaucoup de monde. Sur un territoire qui recoupe seulement quelques dizaines de kilomètres, de nombreux noms, livres et communes sont littéralement rassemblés.

Que les auteur.e.s soient né.e.s dans le Limousin, voire en Haute-Vienne, ou qu’ils ou elles aient élu leur nouveau domicile dans le Limousin, peu importe, la Haute-Vienne semble être un vaste sujet d’étude sur le vivant, un territoire chargé d’histoires, peuplé d’arbres, de nature et de paysages!

De quoi inviter à des (re)découvertes, (re)lectures et au partage les épris.e.s d’écriture et de contes, les amoureux de manuscrits et de romans, les ami.e.s de recueils et carnets et autres mordu.e.s de cahiers et de poésie…Tous les autres passionné.e.s sont les bienvenu.e.s, bien sûr!

!

!

L’idée de parler de ces auteur.e.s tient en une envie profonde d’interroger la place du livre dans nos vies et l’importance majeure de la lecture publique en milieu rural, mais aussi d’accès à la culture ainsi que de patrimoine, de paysages et d’Histoire.

Le 1er, souvent cité, est Jean Giraudoux, suivi de G-E Clancier, Jean Blanzat, un ensemble littéraire qui forme, selon moi, un extraordinaire voyage haut-viennois au cœur du sensible.

Mais, n’oublions pas, la part belle faite aux femmes, Jeanne de Sazilly et ses livres dont « Le Limousin Mystérieux », « Les veillées limousines »… Livres dispos à l’achat

« Un florilège, destiné aux lecteurs de tous les âges : deux jolies légendes, des contes d’animaux, des aventures, des fables… On y trouve des leçons de bonne conduite, bien sûr, mais surtout du merveilleux, des métamorphoses, des sorcières bien méchantes, des petits nains serviables et de bons géants. Dans cet ouvrage sont réunis des siècles de contes et légendes qui constituent l’imaginaire collectif du Limousin. À travers monts et vallées, à travers villes et bourgades beaucoup de mystères, de légendes et de vieilles histoires racontent le Limousin d’antan. Ces histoires appartiennent à un fonds très ancien, remontant à un passé immémorial pour la plupart. On leur donne ici une nouvelle vie. » Source

La maison d’éditions La Geste est installée au cœur du département des Deux-Sèvres depuis 1992, elle s’attache à promouvoir la culture des régions de l’ouest. Site internet

Plus récemment, des autrices comme Corinne Javelaud, notamment son livre « La Demoiselle du Mas du roule » dont l’action se déroule… A Vayres!

Non loin, à Cussac, un travail fabuleux de recherche au pays des Feuillardiers a été entrepris par Jacqueline Lapouge, voilà déjà quelques années. Et puis, Anne Costes, entre Rochechouart et Oradour/s/Vayres, signe un ouvrage joliment poétique « Croâ sans Lune » aux éditions Plume de Carottes.

Livre d’Anne Costes & Marie Fardet

//

Avec Vayres à Soi, l’idée est donc de donner de la voix à ces auteur.e.s à l’échelle d’un village haut-viennois, celui de Vayres et tout simplement à l’échelle humaine. Le temps d’une rencontre, d’un atelier, d’une lecture, nous vous proposerons de faire plus ample connaissance avec ces histoires, ces images et ces textes.

JEAN GIRAUDOUX

Ma première rencontre, avec cet auteur, remonte au lycée, dans l’Est de la France, alors que j’étais élève de terminale littéraire. J’avais eu envie de faire du théâtre, le choix de la professeure fut, rapidement, fait: Jean Giraudoux, La Guerre de Troie n’aura pas lieu, au même titre que la distribution.

  • Cette pièce, texte pacifiste, jouée pour la 1ère fois en 1935, fonctionne comme un avertissement aux futures luttes fratricides de la seconde guerre mondiale. Giraudoux, ardent défenseur de la paix, livre une œuvre sur la bêtise et l’obstination des hommes. Le contexte d’écriture de cette pièce s’inscrit aux milieux des crises, et, à l’échelle géopolitique, au cœur de la montée des dictatures.
  • Mon personnage était celui de Pâris, le séducteur. Celui-là même qui enlève Hélène, s’ensuit une fuite sous forme d’affront au roi et des discussions claniques entre les partisans d’une nouvelle guerre (dont Pâris fait partie) et ceux qui la condamnent en défendant la paix comme Hector, double de Giraudoux.

Giraudoux…Comment faire se rencontrer son œuvre avec l’une de nos actions de sensibilisation…Il nous suffira d’ouvrir quelques portes et fenêtres, de regarder du côté du de Bellac, de relire Siegfried et le Limousin, L’Apollon de Bellac et beaucoup d’autres, pour redécouvrir l’auteur qui se réclame du nouveau romantisme, souvent associé à un idéal de mesure et d’équilibre mais qui s’attaqua de front, tel un juge, au romantisme !

A venir, des idées à venir pour 2023…

GEORGES-EMMANUEL CLANCIER

Portrait de G-E Clancier

:

Nous avons, d’ores et déjà, une proposition à vous faire, en ce qui concerne G-E Clancier.

En effet, à l’occasion de la semaine littéraire du 6 octobre au 22 octobre 2022, à Saint-Junien, vous pourrez assister le jeudi 6 octobre à 16h au cinébourse à la projection du film (2013) de Martine Lancelot: Georges -Emmanuel Clancier, passager du siècle, ce, en présence de la réalisatrice et de Sylvestre Clancier!

Nous nous rendrons, vous proposerons de covoiturer, gratuitement, depuis Vayres!

!

Affiche du film de Martine Lancelot

!

Puis, nous ferons un voyage littéraire lors des épisodes de notre série nature et culture: « Histoires de Paysages » consacré au Feuillardiers. A venir…

Nous aimerions partir des œuvres, nombreuses, et valoriser un patrimoine rural, naturel, floral, parler, également, d’histoires, du monde paysans, de langues et d’invisibilité sociale.

JEAN BLANZAT

Portrait anonyme

Pour Jean Blanzat, le 1er livre, mis à l’honneur, sera « Le Faussaire« , paru en 1964, Prix Femina.

Blanzat, romancier et membre de la Résistance, est l’auteur de quelques superbes ouvrages. Le Faussaire, justement, dont je viens tout juste de finir la lecture, nous entraîne par une nuit de brume hivernale dans un cimetière de campagne, non loin de la Gartempe, si chère à l’auteur.

//Un voyage aux confins du genre fantastique qui n’est pas sans rappeler les œuvres de Poe mais aussi un roman noir et poétique qui interroge notre condition humaine et sonde notre cœur.

L’évidence de l’évidence, Le Faussaire voit naître son intrigue dans un cimetière du Limousin. Il est question de rivière, la Gartempe.

Faisons un lien, un fil entre nos deux rivières, incomparable peut-être car l’une est d’une longueur d’environ 205 km et l’autre, bien plus frêle, environ 14km, toutefois, la Gartempe et la Vayres partagent deux points communs, elles coulent en Haute-Vienne, elles sont toutes deux sous -affluents de la Loire par la Vienne.

Transposons, donc, un instant, le Faussaire à Vayres, village rivière du Limousin, avec son ancien cimetière du XIXème siècle…

L’ancien cimetière de Vayres signe une des portes d’entrée de bourg. Nous aimerions qu’il soit reconnu lieu patrimonial au même titre que l’Eglise, de même, pour le lavoir en tant que matrimoine rural.

Le cimetière fait partie intégrante du paysage du village, passeur de mémoires et livre ouvert, il sera, donc, le point d’orgue de cette proposition de lecture.

!

La date, et bien, la tentation serait trop grande de faire correspondre cette lecture autour des fêtes de la Toussaint, mais si nous en restons à l’histoire, c’est bien l’hiver que se déroule « Le Faussaire » donc, nous reparlerons du roman, de végétalisation pérenne, de ce patrimoine funéraire fragile que sont les plaques de Porcelaine un peu plus tard en saison!

!

Plaques de porcelaine du cimetière de Vayres, 2022.

CAMILLE LARCHER

Camille Larcher est né à Nexon en décembre 1942 au sein d’une famille d’agriculteurs. Attaché à sa terre et à sa région, exploitant agricole lui-même, ayant occupé plusieurs responsabilités syndicales et professionnelles dans le monde paysan de son département, mais aussi élu de sa commune pendant trois décennies, il a participé à son développement en s’intéressant toujours à l’histoire locale.

Il a déjà écrit deux ouvrages sur le comice de Nexon, et une monographie complète sur les moulins du pays de Nexon. Source

Livre : Les Tuileries Limousines :

Du VIIsiècle avant J.-C. jusqu’à nos jours, les briqueteries, les tuileries et autres poteries ont constitué un maillon indispensable dans la vie des habitants des campagnes ainsi que dans la production de matériaux pour les diverses constructions de notre société rurale et urbaine. Dans cet ouvrage, Camille Larcher étudie l’histoire de ces industries et fait le constat que sous la pression des lobbies et la volonté politique d’industrialiser notre pays, la disparition de ces petites unités de fabrication s’est produite en moins de cinquante ans.  Il lève ici le voile pour faire revivre le passé de ces hommes et de leurs familles qui ont contribué par leur activité à développer l’économie de leur région et au-delà. Source La Geste éditions

GUY PERLIER

Guy Perlier est historien, docteur en histoire contemporaine. Récemment retraité de l’Éducation nationale, il se consacre essentiellement aujourd’hui à la recherche historique et à l’animation de la Délégation territoriale (87) des amis de la Fondation pour la mémoire de la Déportation. 

Livre : Le Limousin dans la Guerre sous Pétain et l’Occupation.

1940-1944./ Cinq ans de vie limousine qui ont nourri la mémoire collective et marqué les esprits de façon indélébile. Le lecteur retrouvera dans cet ouvrage, guidé par l’analyse d’un historien spécialiste, tous les événements, dramatiques ou héroïques, qui ont façonné l’histoire régionale, d’Oradour à la bataille du mont Gargan, des pendaisons de Tulle aux combats d’Ussel et d’Égletons, de l’affaire du bois de Thuraud à la première libération de Guéret…[…] Le regard ici porté sur cette période s’est voulu le plus large possible, éclairé par des recherches récentes et d’ultimes témoignages concernant notamment la vie clandestine à laquelle furent contraints les multiples « indésirables » du régime pétainiste.

JACQUELINE LAPOUGE

Jaqueline Lapouge sera présente à l’occasion de la Fête du Matrimoine ( 39èmes Journées Européennes du Patrimoine ) au lavoir de Vayres le samedi 17 septembre prochain.

Ses livres : sont disponibles sur le site de Libraria Occitana – A savoir, que je me suis procurée son livre à Rochechouart (à la Maison de la Presse)

Un petit portrait presse de l’auteure Le Populaire du 13 07 2012

Un autre portrait pour la sortie du 3ème tome Le populaire du 4 décembre 2019

Nous espérons développer une belle réflexion sur l’importance de son travail de valorisation d’un patrimoine funéraire d’exception.

Nous avions, dans le cadre de la 7ème édition du « Printemps des Cimetières » 2022, parlé de ce petit patrimoine funéraire lors de deux ateliers dont l’un était consacré au fil du temps à la place singulière des femmes et des enfants. Un article a été écrit sur cette manifestation: en lecture libre, ici

:

Granit & Porcelaine, Jacqueline Lapouge

:

ANNE COSTES

Nous sommes ravies de l’avoir, très récemment, rencontrée. A l’échelle vayroise, des idées et propositions positives pour le village et son école Pierre de Ronsard, de quoi redonner, un peu, de couleur poétique et de vigueur à l’imaginaire !

Petit portrait presse d’Anne Costes – Le populaire article du 13 10 2021 et du 13 janvier 2019

Le livre « Croâ sans lune » est le fruit d’une collaboration avec l’illustratrice Marie Fardet et le PNR (Parc Naturel Régional) Périgord Limousin.

  • Marie Fardet aime les rencontres et le dessin, du moment que leurs musiques viennent vous chatouiller et vous fassent partir en voyage.
    Formée au dessin selon la méthode Martenot et diplômée de l’École Brassart d’arts graphiques à Tours, Marie concilie actuellement deux passions : son travail d’illustratrice pour l’édition jeunesse et l’animation d’ateliers artistiques pour sensibiliser petits et grands. Source
  •  » A cheval sur deux départements, la Dordogne et la Haute-Vienne, en Région Nouvelle-Aquitaine, le Parc naturel régional Périgord-Limousin a été créé en 1998. Site internet du PNR PL

NB/ j’ai pu me procurer ce livre, à Vayres, à deux pas de chez Vayres à Soi, Chez Marie, l’épicière du village! C’est alors de notre rencontre avec Fanny Labrousse (chargée de missions et implication des habitants) du PNR Périgord Limousin, que le nom de l’auteure a refait surface…

CORINNE JAVELAUD

Auteure, entre autres, de « La Demoiselle du Mas du roule » ( 2014, publié chez City).

Après une carrière dans le secteur touristique (des études de guide interprète l’ont amenée à voyager et à développer le goût des histoires intimistes.) riche d’expériences culturelles à travers le monde, et faisant suite à des études de lettres et d’histoire de l’art, Corinne Javelaud est l’auteure d’une quinzaine de romans, publiés chez Calmann-Levy Territoires, City Editions, de Borée, France-Loisirs, Ookilus Editions.
Elle est également membre du jury du prix des romancières remis chaque année au Forum du livre de Saint-Louis en Alsace. » Source

Site internet de l’auteure


Mes lectures en cours: l’Iguane de Jean Blanzat, Hommage à Corot (catalogue d’exposition Paris – Hommage à COROT, Peintures et Dessin, expo. du 6 juin au 29 septembre 1975).

Déjà lus en plus des lectures citées dans l’article: Georges-Emmanuel Clancier « Limousin Terre secrète » édition La Renaissance du Livre( 1999), Le Pain Noir / G-E Clancier (tome 1 de la tétralogie), Siegfried et Le Limousin- J. Giraudoux, éditions Grasset (1934), Les Nouvelles Affaires Criminelles de la Haute-Vienne- Vincent Brousse, Philippe Grandcoing (préface Roland Dumas) Editions De Borée, La Frairie des Petits-Ventres de Michel Demars, éditions Lucien Souny (2005), Limoges de Pascal Herlem, éditions L’arbalète, gallimard récit (2017).

_

D’autres recherches sur cette terre d’écriture sont à l’œuvre afin de vous faire découvrir de singuliers voyages, des histoires vraies et imaginaires, de quoi nourrir votre attachement à la Haute-Vienne et votre amour des mots et des images!

Bon à savoir: La plus grande partie de ces livres a été achetée en seconde main, localement, ou via le e-shop militant « le Label-Emmaüs », ou empruntés depuis notre Boite à Lire, présente à Vayres, non loin du marché!

A très vite!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s