Vayres à Soi ?

◔Cette association a été créée début janvier 2022 et s’inscrit dans une démarche globale en écologie sociale.

➳Son coin-de-feu se trouve au coeur de la Haute- Vienne, à Vayres!

Plusieurs raisons à cette création, tout d’abord une remarque:

Cette commune porte deux noms, un officiel: Vayres, à ne pas confondre avec l’autre Vayres niché au sein de la Gironde…Et Vayres Les Roses, nom officieux!

Elle est portée par deux nouvelles arrivantes de la grande région Nouvelle-Aquitaine, amoureuses de la nature et militantes, qui ont eu, pour particularité, d’arriver à Vayres, sans voiture!

Un des nombreux points d’eau situé à VAYRES

Dans un premier temps, il semble nécessaire de retenir que l’urbain n’est pas à opposer au rural, que la péri-urbanité prend forme dès lors qu’il existe une hypercentralisation d’offres et de services.

En outre, les spécificités des territoires ruraux, notamment, la dépendance à la voiture et tous les leviers inhérents à la mobilité douce et inclusive, doivent être questionnés urgemment.

Lien vers la publication officielle de la création de l’association: JOAFE

Feuille de route

Les deux porteuses de ce projet souhaitent, grâce à cet outil collaboratif et de partage, travailler à :

La mise en œuvre d’actions :

  • En faveur de la préservation et de la conservation de la biodiversité
  • Pour la valorisation d’une offre commerçante/production locale & bio
  • Pour la lutte contre le gaspillage en favorisant un maximum le recyclage et la seconde main solidaire
  • Au profit de la promotion de la mobilité douce et inclusive
  • Au bénéfice d’une meilleure identification du nom: Vayres Les Roses

La mise en place d’une activité de conseils/préconisations et d’accompagnements de projets dans le but de :

  • Végétaliser les espaces publics et privés
  • Valoriser le patrimoine et ses représentations (patrimoine vert, floral, petit patrimoine funéraire, vernaculaire…) et Matrimoine
  • Animer la commune de Vayres Les Roses
  • Soutenir les initiatives citoyennes

Chapelle Jeanne d’Arc, Vayres

Force de propositions et pluridisciplinaire, Vayres à Soi portera des projets et s’articulera autour d’ateliers/animations, d’actions de sensibilisation, de micro-études de territoire, d’organisation d’évènements…

Elle est fondée par:


▵Sa présidente, Mme Petit Joëlle, retraitée, jardinière experte, conceptrice de jardins/parcs tournés vers la biodiversité et l’autonomie de ressources, lauréate de plusieurs concours de la « Maison fleurie ». Son jardin, situé à Vayres, est devenu le refuge LPO, Chez Colette, depuis décembre 2021. 


▵Sa trésorière, Mme Pompe Isabelle, cheffe de projets (culture & écologie sociale), chargée de valorisation territoriale et auteure-photographe.

-NB/ Un compte Instagram a été créé mi-novembre 2021 : « Back To Vayres » @isabellepompe d’une part, dans le but de contribuer à une meilleure visibilité du mot dièse #vayreslesroses et d’autre part, d’aborder une commune à l’échelle pédestre: Back To Vayres

La grande majorité des photographies de cet article ont été publiées sur Instagram.

Héros littéraire, Le Mas du Roule, Vayres

Dans les faits, pourquoi cette association ?

▻Elle trouve sa raison d’être en raison de différents constats locaux:


MOBILITÉ


-Après avoir parcouru Vayres et quelques-uns de ses villages, nous avons remarqué la difficulté voire la dangerosité de circulation via une mobilité douce (marche à pied et vélo de tourisme).


-Le fait d’expérimenter une vie sans voiture nous a permis de découvrir l’absence, en covoiturage, de trajets Vayres/ Saint-Junien, par exemple, proposés via plateformes internet (roue verte, blablacar, Trajet à la carte) et l’absence d’une aire de covoiturage, nous souhaitons contribuer à une réflexion collective sur cette question centrale de la mobilité inclusive.


NB/ Le covoiturage est un mode de transport qui fait économiser 14% d’émission de gaz à effet de serre par rapport au train, à l’avion ou la voiture en solo.

GASPILLAGE/RECYCLAGE – VALORISATION


-Après avoir visité, à de très nombreuses reprises, les cimetières de la commune, nous avons remarqué un non-respect des cycles de la plante, assorti d’un gaspillage floral conséquent.


En outre, le cimetière du bourg présente un intérêt significatif au regard de sa situation et de son petit patrimoine funéraire, il pourrait être transformé en cimetière paysager.


La perception du cimetière du Chalat est autre, il semble « déconnecté » de la commune et ses abords pourraient être fleuris. 

Le cimetière du bourg de Vayres

 
◁Preneuses de conseils et de retours d’expériences, nous désirons nous rapprocher d’autres associations locales, présentes à Vayres ou non (LPO…), d’acteurs locaux ou non (CAUE- Université de Limoges, Fresque du climat, Zéro Waste Haute-Vienne, communauté Cleanwalk.org…), afin de nous porter main forte, de fonctionner en réseau de communication, de coordination et d’ouvrir le champ.

Pourquoi ce nom « Vayres à Soi »


Pour créer un jeu de mot et présenter une référence implicite au fait qu’une commune ne puisse vivre sans l’intervention de l’homme à l’instar du ver à soie, chenille du papillon Bombyx du mûrier, qui n’existe plus à l’état sauvage puisqu’il est totalement domestiqué.
Le ver change de peau au fil de ses mutations tel le visage d’une commune avec le temps et les saisons.
La notion de cocon est soulignée par le « à Soi » et indique l’effet d’attachement, vecteur de mobilisation collective.


D’un point de vue spatial, c’est la diversité qui crée l’attachement, en cela, les différents paysages offerts par le bourg et ses villages y répondent parfaitement. De plus, il sous-tend une qualité de vie, source d’attractivité.
Enfin, Vayres pose les questions de générations donc de transmission et de patrimoine,

Qu’est-ce qui est à nous ? 

Quel(s) rapport(s) entretenons-nous avec le partage ?

Et que léguons-nous aux générations futures ?   

Terrain, stade de foot Charles Leclerc, Vayres

Ses propositions à ce jour


En faveur d’une réflexion collective: création d’un groupe exploratoire (travail collaboratif pour questionner la perception des espaces, interroger les besoins, étudier les déplacements).

Pour lutter contre le gaspillage floral:

  • Une co-construction pour végétaliser, de manière pérenne, les rues, espaces verts de la commune depuis son bourg (permettre un fleurissement de la commune qui respecte le cycle des fleurs, par exemple, en favorisant les vivaces et en évitant les espèces en proie au gel).
  • Recycler en réalisant des boutures depuis les tailles des rosiers/arbustes bouturables.
  • Avec une démarche éco-responsable en offrant une seconde chance aux fleurs fanées du cimetière (les épargner du gel pour ensuite les planter sur des espaces choisis en concertation…) 

D’ animations:

  • Promotion de la photographie participative (tout public-tout matériel// Organisation de sorties photo/rallyes photo, ateliers lecture d’image…)
  • En co-construction : mise en place de concours afin de valoriser les initiatives citoyennes: décoration de Noël, maison fleurie (juin)…
Une des nombreuses décorations réalisées par les habitants de Vayres et ses villages
  • Participation « Fête de la nature édition 2022 –En savoir +
  • Participation « Printemps des cimetières édition 2022 – En savoir +
  • La création d’une fête de la rose (septembre)
  • L’organisation d’un évènement en faveur de l’importance majeure du dépistage et du suivi gynécologique (Octobre Rose)- Aujourd’hui, 1 femme sur 3 ne prend pas soin de sa santé gynécologique ( enquête menée par Ifop pour Qare).
  • Participation à la Journée nationale de la sécurité routière (actions de sensibilisation aux règles du code de la route, atelier pour la pratique du vélo…)13 octobre 2022. NB/ Pour illustration, pour le mois d’octobre 2021, en France, la mortalité des automobilistes est plus élevée qu’en octobre 2020 : 131 automobilistes ont été tués soit 24 tués de plus qu’en octobre 2020.

NB/ La mortalité piétonne augmente fortement : 53 personnes sont décédées, soit 17 de plus qu’en octobre 2020 et 22 de plus qu’en octobre 2019. La mortalité des cyclistes est également en hausse : 27 cyclistes tués contre 8 en octobre 2020 (soit 19 de plus) et 16 tués en octobre 2019 (soit 11 de plus). Une situation, également, préoccupante pour le département de la Haute-Vienne.

  • Participation aux Journées Européennes du Patrimoine, thème : le patrimoine durable ( 17/18 septembre 2022)
Pont Vigéreau, Vayres

En faveur de la biodiversité- recyclage- dépollution

  • Végétalisation du cimetière du bourg avec l’idée d’un projet de cimetière paysager
  • Végétalisation de l’accès et des abords du cimetière du Chalat
  • Clean Walks (initiative citoyenne – ramassage déchets)

Lutte contre l’autosolisme ( pratique solitaire de la conduite d’un véhicule motorisé, plus spécifiquement d’une voiture.)

  • Sensibiliser les habitants à la proposition de trajets en covoiturage

Lever les freins en territoire rural pour l’usage du vélo

  • Repenser la place du vélo en territoire rural (aménagement de liaisons douces, sécurisation, promotion VAE- Vélo à Assistance Électrique, promotion vélo utilitaire et développement tourisme cyclable/vert)

NB/ 80 % des déplacements quotidiens en territoires ruraux s’effectuent en voiture, une situation qui a des répercussions sur la santé, la qualité de vie et le bilan carbone de ces territoires. Si le vélo en milieu rural est parfois une réalité touristique, son usage au quotidien est peu développé. Les causes ? Le manque d’aménagements qui crée de l’insécurité pour les cyclistes et les longues distances entre les lieux de vie et d’activités.

D’accompagnement:

  • Participation à la labellisation « Village fleuri »
Vayres, la Côte et l’architecture de ses maisons en pierre

Partie intégrante du Parc Naturel régional Périgord Limousin, Vayres et son histoire sont liées à celle du cratère de la météorite de Rochechouart.

« Vayres a connu une occupation dès la Préhistoire (Puybosse, Merlis), puis pendant la période gallo-romaine (Chalat) et la période féodale (motte de Merlis).
L’église saint Jean a été reconstruite à la fin du 19ème siècle, elle remplace les églises saint Georges et saint Pierre, au carrefour de voies de passage.
Située dans le Parc Naturel Périgord Limousin, suivez les nombreux chemins de randonnée pour découvrir le village de Vayres de façon originale !
Au détour d’un chemin creux, grâce aux nombreux points de vue, la faune et la flore n’auront plus de secrets pour vous, de même que le petit patrimoine : clédier (la Treille), lavoir dans le bourg, et les nombreuses bonnes fontaines (Bonnefont, chez Béjard) ….
Si vous aimez les fleurs et plus particulièrement les roses, n’hésitez pas à suivre le sentier d’interprétation sur les rosacées qui traverse des villages où les espèces sont toutes différentes les unes des autres ! »

Trois circuits de randonnées sont à portées de pieds, la Serpentine, le panoramique du Chateau d’Eau et le sentier botanique de Vayres Les Roses


Une des scènes d’ouverture de la commune de Vayres Les Roses

Pour une écologie sociale en territoire rural!

Isabelle Pompe & Joëlle Petit, le 2 février 2022, mis à jour le 08 mars 2022.

2 commentaires Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s